Accueil - Thérapeutes - Léa brossier
Villageois

Léa brossier

Présentation de Léa Brossier

Au cours de mes années de formation à l’Institut de Formation des Psychomotriciens de Hyères, j’ai eu l’occasion de diversifier mes expériences d’exercice de la psychomotricité :

  • EPHAD auprès de personnes âgées avec ou sans démence,
  • Soins Palliatifs oncologiques,
  • Centre de Ressources Autisme et Hôpital de Jour pour enfants adolescents autistes,
  • Centre Médico-Psychologique pour enfants-adolescents, Hôpital de Jour pédopsychiatrique,
  • Foyer d’Accueil Médicalisé pour adultes avec troubles visuels et troubles associés.

 

Diplômée depuis 2015, j’accompagne des enfants, adolescents et jeunes adultes ayant des troubles des fonctions cognitives au sein d’un SESSAD.

Au delà de ma formation initiale, il me tient à cœur de poursuivre un développement professionnel continu afin de déployer mes compétences et connaissances au profit des patients et de sa famille. Ainsi j’ai eu l’occasion de me former à de nombreuses pratiques et de participer à des congrès de psychomotriciens:

  • Makaton© Communication en gestes et pictogramme 2015
  • Journées Annuelles Psychomotricité Les Appuis 2016
  • Danse Thérapie 2017
  • Organisation Journées Annuelles Psychomotricité Le Corps et ses représentations 2017
  • Journées Annuelles Psychomotricité Sensorialité 2018
  • Intégration sensorielle et motrice Sensoted ® 2019
  • Relaxation coréenne 2019
  • Journées Annuelles Psychomotricité L’Observation Psychomotrice 2021
  • 2021-2022 : U. Attachement : Application clinique auprès d’enfants, adolescents et adultes Université Paris Descartes

 

En collaboration avec Pierre Ancely également psychomotricien au Village des Talents Créatifs, nous veillerons à répondre spécifiquement à vos besoins selon nos spécificités et compétences professionnelles.

 

La psychomotricité, c’est quoi ?

La psychomotricité est une approche globale de la personne. Son principe fondamental considère que les fonctions motrices, psychiques, affectives et relationnelles sont en lien et ont des effets les unes sur les autres.

Tous ces éléments sont indissociables et participent conjointement à notre façon d’être au monde et d’entrer en relation. Ainsi la psychomotricité nous concerne tous avec une manière singulière d’exister.

Le terme de psychomotricité signifie également le soin psychomoteur qui est alors une méthode thérapeutique utilisant les possibilités des mouvements du corps, d’expression et de relation.  L’individu est donc pris en compte dans la globalité de son environnement actuel, de son histoire passée et de ses compétences personnelles.

C’est une approche qui passe par le corps et qui vise à l’harmonie des fonctions motrices, psychiques, émotionnelles et cognitives.

Le soin psychomoteur relève aussi bien de :

  • l’éducation psychomotrice
  • la prévention psychomotrice
  • la rééducation psychomotrice
  • la thérapie psychomotrice

La psychomotricité, pour qui ?

La psychomotricité est destinée à toutes personnes ayant des difficultés sur le plan moteur, comportemental, relationnel ou émotionnel. Les accompagnements sont possibles auprès des :

  • bébés,
  • enfants,
  • adolescents,
  • adultes
  • personnes âgées

De plus, le psychomotricien est susceptible d’accompagner les personnes ayant des troubles spécifiques comme les :

  • troubles psychiques
  • retards globaux de développement psychomoteur
  • troubles du spectre autistique
  • troubles des apprentissages et globalement les troubles neurodéveloppementaux
    • trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité
    • trouble de l’écriture, dysgraphie
    • difficulté de coordination, maladresse, dyspraxie
  • troubles sensoriels
    • handicap sensoriel
    • difficulté d’intégration sensorielle
  • troubles moteurs et neurologiques
    • conséquence d’un AVC
    • sclérose en plaque
    • conséquences suite à un accident de la voie publique
    • maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer, …)
    • maladies somatiques, cancer

Le psychomotricien, quelle formation ?

Le psychomotricien est un professionnel paramédical titulaire d’un diplômé d’état de psychomotricien.

Auxiliaire de médecine, il intervient sur prescription médicale ainsi une ordonnance de votre médecin vous serez demandée pour réaliser un bilan ainsi que le suivi psychomoteur.

Son exercice est réglementé par un décret du champ de compétence (décret du 6 mai 1988).

Le soin psychomoteur, comment ?

Le travail en psychomotricité débute par un bilan psychomoteur qui se déroule sur plusieurs séances.

Il commence toujours par un temps de rencontre et d’échange afin d’apprendre à connaître la personne, le motif de sa demande et de retracer son contexte de vie et son histoire.

Ainsi plusieurs rendez-vous s’en suivent sous forme d’exercices ciblés et de jeu pour explorer différentes composantes telles que :

  • la motricité globale et fine,
  • la latéralité,
  • le schéma corporel, image du corps
  • l’organisation spatio-temporelle,
  • le tonus,
  • la graphomotricité,
  • l’adaptation émotionnelle et relationnelle

Au regard des conclusions de ce bilan, un entretien est réalisé pour expliquer l’ensemble des observations. Si cela est nécessaire une prise en soin avec des objectifs adaptés est proposée.

Au cours des séances de soin, le psychomotricien passe par une médiation pour remédier à la difficulté ou au trouble. Une médiation peut être l’utilisation d’une :

  • activité ludique, à travers le jeu
  • technique corporelle, d’expression ou de relaxation,
  • activité sportive
  • activité artistique, créative (musique, création, bricolage)

Le choix de la médiation corporelle se fait en fonction de la personne, de ses intérêts et de ses difficultés.

à découvrir aussi...

Retourner à la page Thérapeutes